Le Bangladesh rend hommage aux martyrs

Rendons-nous maintenant à Dhaka au Bangladesh où un hommage a été rendu la semaine dernière à ceux qui ont été tués lors du mouvement pour la Langue de 1952. À cette époque, le Pakistan avait essayé d'imposer le urdu comme langue officielle en interdisant le bengali. Lundi 21 février dernier, les Bangladais se sont rassemblés au Mémorial Shaheed Minar à Dhaka pour rendre hommage aux personnes tuées pour la protection de leur langue maternelle lors du Mouvement pour la langue bengali. En 1952, des étudiants et des citoyens étaient descendus dans la rue, malgré l'interdiction policière, pour exprimer leur colère au gouvernement pakistanais qui voulait imposer le « urdu » comme langue officielle au Pakistan. La police a ouvert le feu et tué de nombreux manifestants. La semaine dernière, de nombreuses personnes sont venues pieds nus pour déposer une fleur près de la sculpture érigée sur les lieux du massacre.